J’ai lu «L’amie prodigieuse 2» de Elena Ferrante

Avis livre l'amie prodigieuse 2 elena ferrante

Résumé

« Si rien ne pouvait nous sauver, ni l’argent, ni le corps d’un homme, ni même les études, autant tout détruire immédiatement. »

Le soir de son mariage, Lila, seize ans, comprend que son mari Stefano l’a trahie en s’associant aux frères Solara, les camorristes qu’elle déteste. De son côté, Elena, la narratrice, poursuit ses études au lycée. Quand l’été arrive, les deux amies partent pour Ischia. L’air de la mer doit aider Lila à prendre des forces afin de donner un fils à Stefano.

« Peut être devrais-je lui dire que les choses qui n’ont pas de sens sont les plus belles » – citation du livre « L’amie prodigieuse 2 »

Mon avis

Il y a un peu plus d’un an maintenant, je débutai la lecture de la saga « L’amie prodigieuse ». Le 1er tome consacré à l’enfance d’Elena Greco et Lila Cerullo m’avait déjà énormément séduit.

Quel plaisir de retrouver alors ces deux personnages un an plus tard dans ce second tome en les suivant cette fois-ci dans leurs jeunesses !

Dans ce second opus, leurs destins évoluent & leurs chemins s’éloignent. Elena se lance dans de brillantes études loin de Naples. Lila de son côté abandonne l’école pour se marier à Stefano, un riche commerçant du quartier. Leurs caractères s’affirment. Lila n’a de cesse de devenir que plus intrépide, fière & provocante. Elena plus discrète, gagne toutefois en assurance dans ce volume. Elle se détache peu à peu de Lila, même si son attachement à elle reste toujours aussi fort.

Ce sont ces sentiments si parfaitement décrits que j’ai apprécié dans le livre. L’auteur réussit à traduire avec grande justesse les sentiments d’Elena face à son amie. Son sentiment d’infériorité, ses frustrations, sa jalousie, son incompréhension face à son attitude mais aussi sa grande admiration & les forts sentiments qu’elle ressent à son égard.

On suit aussi avec plaisir & plus de légèreté leurs amourettes de jeunesse, leurs tourments et leurs interrogations sur l’avenir.

En toile de fond de toute cette histoire se dégage une partie de ce qu’était l’Italie des années 60 : la pauvreté de certains quartiers, les différences de classes sociales, la violence conjugale banalisée, les « mafieux » qui dirigent leurs quartiers… On comprend que chacune à leur façon, Lila & Elena essaient de prendre leurs vies en main, de se libérer de leurs conditions de femme des années 60 contraintes d’écouter leur mari et de subir une vie qu’elles ne désirent pas.

Ce second tome est un peu plus rythmé que le précédent, ce qui fait que je l’ai davantage apprécié. En le refermant, je n’ai envie que d’une chose, foncer lire le tome 3 !

« Leur passion m’envahissait et me troublait. Je les aimais tous les deux et, de ce fait, je n’arrivais pas à m’aimer moi-même, à me sentir moi-même et à m’agripper à un besoin de vie à moi qui aurait la même force que le leur, sourd et aveugle. » – citation du livre « L’amie prodigieuse 2»

Ma note

4.5/5

Et vous, avez-vous déjà lu « Le nouveau nom – L’amie prodigieuse 2 » de Elena Ferrante ? Qu’en avez-vous pensé ?

Dites-moi en commentaire ou par message ce que vous en avez pensé !

 A très vite, Pauline ♡

2 Replies to “J’ai lu «L’amie prodigieuse 2» de Elena Ferrante”

  1. Moi qui cherchait justement un bouquin pour mes vacances qui arrive, ton analyse et ta note globale m’ont séduite ! J’espère ne pas avoir trop de mal à rentrer dans l’univers dans années 60 mais une fois imprégnée, ça devrait aller 😉 Merci pour cette idée lecture !

    Line de https://la-parenthese-psy.com/

    1. Oui il faut un peu de temps pour s’imprégner de l’univers, c’est pour ça que le 2nd tome m’a davantage plu ! Mais c’est une très bonne lecture d’été 😊
      Profite bien de tes vacances & bonne lecture! 😍😊

Laisser un commentaire